Actualités des projets | 21.06.2022
Après plusieurs années de réflexion et de procédures dans le cadre de la revitalisation urbaine du nord de la Ville de Namur, le projet de requalification du square Léopold avance enfin  !
 
                                                                                          ©Besix Red
 
La population a été invitée ce 20 juin 2022 en soirée à une  réunion d’information publique afin de prendre connaissance du projet et de commenter les options envisagées pour l’aménagement du site compris entre la place Léopold et la place de la Station. Le programme architectural, urbanistique et sociétal y a été présenté en détails.
 

Cette réunion, qui initie la procédure de demande de permis intégré, précède le début de la réalisation de l’étude d’incidences sur l’environnement confiée par la société « Le Côté Verre s.a. » au bureau d’études agréé Aries. Une fois de plus, dans le cadre de l’aménagement de cet espace commun, les observations formulées par les riverains et riveraines seront analysées dans l’étude qui portera sur des aspects environnemental, urbanistique , commercial et de mobilité. 


                                                                                   ©Besix Red

Cette rencontre a été l’occasion pour les citoyens et citoyennes d’échanger avec l’équipe du projet sur les choix proposés et les options privilégiées. Outre l’architecture, toutes les fonctions qui composent le projet et qui participent au renouveau du nord de la Corbeille ont été présentées : logements, espaces bureaux, loisirs, HoReCa, commerces, végétalisation, espaces publics, mobilité et parkings. Les mesures prises au niveau de la durabilité des bâtiments ont également largement  été abordées.

  • Les gabarits ont été revus à la baisse (côté rue Borgnet et avenue de la gare, ils sont alignés voire plus bas que les bâtiments existants en face, et côté chemin de fer, ils s’inspirent de l’horizon de l’ancienne poste toute proche), la végétalisation (y compris maintien et transplantation d’arbres du site) a été pleinement intégrée et densifiée , les espaces publics sont beaucoup plus vastes qu’avant, et la zone de commerce a été recalibrée.
  • C’est un projet indispensable à la fois pour la redynamisation commerciale de la ville et la requalification urbaine de tout le quartier de la gare . Le cœur de ville est à la peine alors même qu’il n’y a pas la moindre brique du projet. Le projet, tel que conçu actuellement va rebooster la dynamique commerciale de Namur grâce à un véritable coup de boost qu'il va amener en évitant que les Namurois et Namuroises  et autres citoyens et citoyennes se rendent dans d’autres villes (Louvain-La-Neuve, Fosses-La-Ville, Ciney…) pour faire leurs achats au lieu de Namur.
  • A l’origine, le projet était exclusivement conçu comme un centre commercial de 23.000 m2 qui n'intégrait pas le C&A de 4.000 m2. À présent, le projet comprend 14.000 m2 de commerces avec le C&A intégré, soit moitié moins de commerces. Et des cellules de l’ordre de 300 m2 alors que la taille moyenne en ville est de 100 à 120 m2. Ce format de cellules commerciale offrira donc une véritable offre complémentaire. Le projet prévoit également des espaces de bureaux (tous ceux à côté de la gare sont déjà loués alors même que leur construction n’est pas encore finie), 122 logements de toutes tailles, un food hall et des loisirs. Il se veut donc plurifonctionnel.
  • Au plus on attend, au plus le tissu commercial continue à se fragiliser. De nombreuses enseignes sont en stand-by tant que le projet n’est pas plus avancé. Elles ont besoin du signal que ce projet va se faire pour décider de venir à nouveau s’implanter à Namur, dans le centre ou dans les cellules du cœur de ville. Ces enseignes ont confirmé à la Ville de Namur leur intérêt pour Namur, mais l’insécurité entourant les perspectives du projet refroidit leurs ardeurs. Il faut donc aller de l’avant pour éviter que le centre-ville ne meurt à petit feu. 
  • Le site actuel compte pas loin de 28 arbes dont une dizaine pourra être transplanté. Pas loin de 50 nouveaux arbres d'âge relativement murs seront également plantés en pleine terre. De plus jeunes arbres seront également plantés sur les immeubles. Ces nouveaux arbres permettront dès lors un stockage de carbonne nettement supérieur à ce qu'on connait aujourd'hui sur le site. 
  • L’ensemble immobilier se veut perméable avec de nombreuses entrées. Les architectes l’ont pensé en tant que système. La chaleur produite par les systèmes de refroidissement des commerces sera par exemple récupérée pour chauffer l’eau des logements. Les eaux de pluie et grises seront également réutilisées. Les toitures seront habillées de végétaux et de panneaux photovoltaïques.
    Un grand escalier de bois mènera de la rue de Fer aux espaces horeca du premier étage. Au cœur du site, une rue ouverte sous verrière proposera une oasis de fraîcheur végétalisée en cas de canicule et un refuge tempéré en hiver . Tous les éléments et matériaux pourront être modifiés dans le temps. Le projet a été réfléchi, non pas seulement pour 20 ans, mais pour les 100 prochaines années. Le projet sera en effet exemplaire en matière de durabilité et de réversibilité des surfaces en fonction des besoins et pratiques des décennies à venir. Dans le cadre de l’exemplarité en termes de durabilité, le projet sera conçu à partir de béton recyclé, de verre recyclé, et de matériaux bio-sourcés.
  • Les protagonistes ont également eu à cœur d’aménager l’espace public.  Le projet sera "ouvert" vers l'extérieur et comprendra de nombreuses terrasses végétalisées. 
  • Dans ce projet, le critère environnemental est au premier plan. Les toitures seront végétalisées et équipées de panneaux photovoltaïques. La biodiversité y sera riche et diversifiée grâce aux différentes installations préconisées (zone humide , nichoirs et hôtels à insectes, ruches pour abeilles natives, plantes méllifères, etc.).

                     

Le projet a donc largement évolué et en mieux ! Il tient compte des balises fixées par le Collège communal et des recommandations fortes du panel citoyen, formulées lors du processus de co-construction. C’est enthousiasmant.

Allons de l’avant pour revitaliser tout le nord de la ville et redonner de l’élan à terme à notre offre et dynamique commerciales !


 

Envie savoir plus sur ce dossier ?  N'hésitez pas à consulter les documents ci-dessous qui présentent les grandes options du projet tel que défini actuellement : 

- Présentation Powerpoint de la séance d'information publique  du 20 juin 2022 reprenant les grandes options du projet

- Vidéo de présentation du projet - 20 juin 2022

- Le Procès Verbal de la séance d'information publique du 20 juin 2022